Actualités‎ > ‎

Benoît Thiery et 1350 « trailers » à Rouffach - L'Alsace 22 mars 2010

publié le 22 mars 2010 à 14:27 par JF Bonnet

Benoît Thiery a succédé hier à Julien Rancon au palmarès du Train du Petit Ballon organisé dans la région rouffachoise par le CCAR. Il ne déparera pas ce palmarès !

Voilà un succès net et sans bavure. Après l’arrivée du Vosgien installé en Haute-Savoie Benoît Thiery, il a fallu attendre d’interminables minutes avant de voir arriver son dauphin, l’ex-orienteur Philippe Page.

Benoît avait avalé en 3h49’ les 48 kilomètres d’un trail truffé de difficultés variées, dont l’ascension du Petit Ballon enneigé n’était pas la moindre. « La neige était molle, a-t-il commenté, mais en définitive ça passait bien. J’ai adoré ces beaux sentiers que j’ai parcourus en solitaire… »

Le vainqueur, qui n’a débuté en trail que l’an dernier après avoir beaucoup pratiqué le VTT, va continuer à s’adonner à sa nouvelle passion, notamment pour disputer des courses « beaucoup plus longues. »

Son dauphin Philippe Page est, pour sa part, un ancien international de course d’orientation qui trouve maintenant son bonheur dans le trail, « un excellent compromis, qui demande énormément de préparation, et de gestion de l’effort. Un trail comme celui-ci ne ‘’commence’’‘véritablement qu’à l’approche de l’arrivée. » En tout cas, il a bien géré, puisqu’il a su résister au vigoureux retour de Jean-Pierre Grunewald, un ancien cycliste qui s’est « senti vraiment bien dans les dix derniers kilomètres. »

Le Circuit des Grands Crus, disputé parallèlement sur 24 km, et comptant tout comme le trail pour le Trophée des Vosges, a été brillamment remporté par le « revenant » Grégory Schmitt (AC Huningue), que des tendons d’Achille en capilotade avaient écarté de toute compétition depuis juin 2009, à l’époque de sa victoire dans le Tour du Taennchel. « Je n’ai enfin pu me remettre à aligner des kilomètres qu’en février, a-t-il expliqué, et ici c’était mon premier vrai test. Je suis vraiment ravi de n’avoir pas connu le moindre souci… » Même s’il a dû batailler ferme pour finalement lâcher l’excellent Martial Schmidt, qui l’aura talonné durant la majeure partie de la course.

Les autres grands vainqueurs du jour sont les organisateurs, qui auront accueilli en trois courses quelque 1350 concurrents férus de course en montagne, tous ravis de leur journée passée en pleine nature.

Michel Muckensturm 

Benoît Thiery a franchi la ligne d’arrivée, après quelque 48 km de montagne, dans un état de fraîcheur remarquable.    Photo Vincent Voegtlin
Comments